juillet 13, 2011

In Memoriam

Cette page est dédiée à nos camarades de promotion tombés pour la France ou décédés en l’ayant servi un jour ou d’une autre façon.

  • LTN † Thomas GAUVIN,
    13 juillet 2011, AFGHANISTAN
    1er RCP
  • GAUVIN Thomas

    MOT DU SYSTUS A PAYZAC, le 20 juillet 2011

    Chère Anaïs, chers proches,

    Nombreux hier pour rendre derrière la Nation un dernier hommage à Thomas, nous voulons à présent serrer les rangs pour partager avec vous, ses proches, la douleur d’avoir perdu un camarade qui nous était cher.

    Du Prytanée jusqu’à l’École d’Infanterie certains d’entre nous l’auront côtoyé six années. Cependant la plupart de nos camarades auront connu Thomas trois ans, de 2005 à 2008 à Saint-Cyr, dans les rangs de la promotion Capitaine Beaumont. C’est en leur nom à tous que je m’adresse à vous cet après-midi. Thomas n’aimait pas les longs discours, aussi exprimerai-je brièvement ce qu’il fut pour nous.

    Je voudrais dire tout d’abord qu’il avait une belle vocation de soldat. Déterminé, très exigent pour lui, on pouvait dire de Thomas que dans tous les domaines il était à la pointe de lui-même, travaillant sans relâche à étendre ses connaissances pour toujours mieux commander. Ses qualités militaires en firent une belle figure de chef pour son groupe commando parachutiste.
    N’acceptant pas la médiocrité, doué d’une grande curiosité intellectuelle et d’un grosse puissance de travail, Thomas frappait par son esprit de synthèse qui lui permettait de rendre accessible une situation complexe. Reconnu brillant par tous ceux qui l’ont approché, Thomas restait cependant très simple. Affable et sans fierté mal placée, on ne se serait presque pas aperçu qu’il était major de promotion. A ce titre lui revenait l’honneur de porter le drapeau de Saint-Cyr, témoin du sacrifice des dix mille Saint-Cyriens morts pour la France et dont il a rejoint la glorieuse cohorte.

    Mais Thomas n’aurait pas voulu ni aimé qu’on le transforme en héros. Il accomplissait son devoir consciencieusement remportant l’adhésion de tous par son exemplarité, sa gentillesse et sa disponibilité. Car avant tout Thomas restera dans notre souvenir comme un excellent camarade. Toujours de bonne humeur, gardant son humour dans les situations les plus hasardeuses, Thomas était aussi l’ami fidèle sur qui on pouvait toujours compter.

    Anaïs ton mari était un homme droit que nous sommes fiers d’avoir compté parmi nos camarades et dont nous voulons être dignes. Il est et restera le premier d’entre nous. Son décès nous a bouleversés mais sache que nous serons désormais toujours à tes côtés.

Posted by Le Scribe under Non classé |

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

XHTML ( You can use these tags): <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong> .